Presque-accidentTous les incidents

MIGNON Joël / (74) Haute-Savoie / Presque accident / Autre / 20.03.2018

Nom: MIGNON Joël
Âge: 72
Adresse: (74) Haute-Savoie
Date: 20.03.2018
Incident: Presque-accident

Activité: Autre

Ma maison est située en haut d’une pente côté sud-ouest. C’était l’ouverture de la chasse. Il faisait beau. J’étais sur le toit de ma maison pour une réparation mineure. Soudain un coup de fusil claque. Dans le seconde suivante une pluie de plomb s’abat près de moi sur le toit. J’ai averti le président de la société de chasse qui habite dans mon village. L’année suivant rebelote. Il faisait beau, je ratissais les feuilles sur la pelouse. Un coup de feu… dans la seconde suivante une volée de plomb transperçe les feuilles de mon boulot. J’ai de nouveau averti le président de la chasse.

Explication: Par beau temps, à l’ouverture de la chasse, les faisans lâchés la veille apprécient cette pente bien orientée au soleil. C’est presque du tir au pigeon.

Je pratique aussi le VTT  et participe souvent à des randos organisées dans les villes ou villages de notre région. Une rando que j’aimais bien « La Rochoise » à la Roche sur Foron à certainement dû être annulée à cause des chasseurs. Toutes les fois que j’y ai participé à mi-parcours toutes les indications sur l’itinéraire à suivre avaient disparues. C’était un éparpillement général. Beaucoup de VTTistes se perdaient.  Les chasseurs au repos, adossés à leurs 4X4, sourire narquois semblaient apprécier cette débandade. En individuel ou entre amis nous ne sommes pas tranquilles pendant toutes les période de chasse. Les subventions données par la régions de plus de 3 000 000€ à la chasse, aux soit disant protecteurs de la nature, laissent mal augurer d’un avenir radieux pour les VTTistes et promeneurs.