Animal de compagnie tué / blesséTous les incidents

LUYAT Michel / (38) Isère / Animal de compagnie tué / blessé / Marcher, Promenade de chien / 26.12.2007

Nom: LUYAT Michel
Âge: 77 ans
Adresse: (38) Isère
Date: 26.12.2007
Incident: Animal de compagnie tué / blessé
Activité: Marcher, Promenade de chien

Le lendemain de Noêl, par une belle journée ensoleillée, je marchais en compagnie de Noisette sur une belle trace de raquettes près de mon village de Prélenfrey. Parvenus à un col dans la forêt, au carrefour de deux larges chemins forestiers, ma chienne se trouvait à une quinzaine de mètres devant moi lorsque j’ai entendu une très forte détonation. Noisette était immobile au milieu du carrefour. J’ai tout d’abord pensé qu’elle avait eu peur et qu’elle attendait mais en réalité elle venait d’être abattue par un tir de carabine de chasse. Le chasseur se trouvait en contrebas à 18 m d’elle et ne m’avait pas encore vu. J’étais totalement effondré de chagrin et je pleurais. Le chasseur arriva près de nous en répétant « je suis désolé Monsieur ». J’étais incapable de réagir contre lui tellement j’étais choqué .

A la suite de cet drame affreux, j’ai été déposer plainte à la gendarmerie la plus proche  (Vif) les gendarmes ont bien voulu monter avec moi sur les lieux pour constater les faits car la trace de sang dans la neige était bien visible ainsi que les pas du chasseur qui se trouvait en contrebas au moment du tir. Cette plainte n’a hélas pas donné grand-chose car l’affaire a été jugé par un juge de proximité qui, tout seul dans son bureau, a décidé d’une amende dérisoire de 150 € mais pas de retrait du permis de chasser…

Le chasseur n’a jamais reconnu avoir tiré intentionnellement alors que de toute évidence il ne pouvait y avoir confusion quand on sait qu’il ne se trouvait qu’à 18 m en terrain parfaitement dégagé et par grand beau temps. Le mensonge fait partie des principales caractéristiques dans ce monde trouble de la chasse.

Voilà le résultat du comportement irresponsable d’un chasseur. Nous avons pleuré de nombreux jours avec mon épouse, notre adorable chienne qui était si pleine de vie et adorait courir dans la neige. Sa vie s’est arrêtée là alors qu’elle avait 10 ans…. et nous la pleurons encore aujourd’hui , 10 ans après !

NOISETTE NOUS NE T »OUBLIERONS JAMAIS.